Tout savoir sur Thot, dieu de l’écriture et des sciences

Thot a aussi souvent été dépeint en silhouette humaine portant une tête d’ibis, un croissant de lune entrant dans la constitution de sa couronne. Thot avait aussi une représentation d’ibis ou même de Babouin qui sont les animaux qui lui sont associés. Ces représentations artistiques de Thot suggèrent une union de deux divinités de la lune, une première en guise d’oiseau et la seconde de singe.

Les dieux égyptien et le Dieu thot

Le dieu Thot : qui est-il réellement ?

Thot est le grand messager de l’assemblée des dieux. Il fait l’objet d’adoration dans tout le pays d’Égypte en tant que divinité de la lune, dieu des découvertes et des sciences, divinité des lettres, chargé des archives divines. Thot est aussi le dieu de la manifestation de la sagesse, domaine qui associait des savoirs musicaux, géométriques, graphiques, scripturales, médicales ou astronomiques entre autres.

Thot est donc le possesseur de tous types de connaissance et le dieu des artistes et des scientifiques. La panoplie des sciences suivantes lui sont attribuées :

  • La géométrie
  • L’arithmétique
  • La divination
  • La chirurgie
  • L’astronomie
  • La magie
  • La musique
  • La médecine
  • L’arpentage
  • L’écriture
  • Le dessin

Thot et la magie

L’écriture est l’un des attributs fondamentaux de Thot, car sans elle, les hommes oublieraient les enseignements et auraient perdu l’intérêt des inventions. Considéré comme le dieu à l’origine de l’invention des hiéroglyphes, Thot est célébré comme « maître du verbe divin » mais aussi dénommé « Semsou » qui signifie « Aîné » c’est-à-dire le premier des grands magiciens.

thot

Par rapport à cela, les disciples de Thot s’enorgueillissaient d’entrer facilement dans le lieu où il avait gardé ses documents relatifs à la magie dont les pages leur révélaient les « incantations qui soumettent toutes les puissances naturelles et commandent aux divinités elles-mêmes ». C’est pourquoi les adeptes de Thot pouvaient lui attribuer une puissance sans fin que son nom  » Thot » ou « trismégiste » signifiait. C’est ce même titre qui a été donné à l’Hermès grec.

La déesse Maât

Thot trouve souvent comme compagne dans les textes anciens la déesse Maât. Cette dernière est la détentrice de la Vérité mais aussi de la Justice. Toutefois, Toth et Maât ne sont présents ensemble dans aucun temple. Cependant, des épouses de Thot sont célèbres, notamment deux : Nehemètâouay ( « celle qui ôte le mal  » ) et la seconde Seshat. Il a eu de la première Nefer Hor comme fils et de la deuxième Hornoub.

Par ailleurs, Thot a longtemps été l’arbitre des divinités. Le mythe d’Osiris relate qu’il offrit sa protection à Isis quand elle était enceinte puis il donna la guérison à Horus son fils lorsque le dieu Seth eut arraché son oeil.

Enfin, Thot est aussi connu comme une divinité du séjour des morts qui avait pour mission de consigner les arrêts sur les âmes des défunts. Il arrivait souvent que Thot pèse de lui-même les coeurs des défunts au lieu des Deux Vérités en la confrontant à la plume de  Maât.

Les fonctions de Thot

Thot est chargé des archives divines mais est également le dieu auquel est attribué l’histoire. Il consigne fidèlement les changements successifs de rois sur des supports qui ne sont autres que des feuilles de la plante sacrée d’Héliopolis. Thot note aussi les appelations des futurs souverains nouveaux nés. C’est à lui que revient aussi d’inscrire sur une grande palme les années de bonheur que le destin a réservé au roi. Thot est assisté dans ces fonctions par Seshat, sa fidèle parèdre, divinité de l’Écriture et des Annales.

symbole egyptien

Par ailleurs, Thot est le héraut célèbre des dieux. C’est lui qui assure les fonctions assignées au greffe et les tâches de scribe. Cette mission est bien illustrée par le dicton : « Rê l’a prononcé, Thot l’a noté« . Pendant les jugements présidés par Osiris, Thot est présent et procède à la vérification lorsqu’on pèse le coeur. En le trouvant peu lourd de péchés, Thot déclare la libération du sujet qu’il a notée sur ses divines tablettes.

Thot est aussi celui qui est en charge de l’arbitrage des dieux. Ces derniers placent leur entière confiance en lui et l’ont désigné justement pour être juge. Historiquement, c’est Thot qui déclara coupable Seth et affirma l’innocence d’Horus. Il a aussi pris la place du dieu tombé en disgrâce pour couronner et procéder aux libations destinées au souverain dès le Nouvel Empire. Enfin, Thot lui est aussi substitué dans la célébration de l’union des terres pendant le  » Sma taoui ».

oeil d'horus

Le culte de Thot

Thot a un culte qui se décline dans diverses actions quotidiennes mais aussi dans des actions hors de l’ordinaire qui survenaient périodiquement dans la société égyptienne. Le sanctuaire de Thot le plus important se trouvait à Hermopolis en plein dans les terres du delta du fleuve Nil.

Mais la plus grande célébration en l’honneur de Thot avait lieu chaque 19 du mois qui lui est dédié seulement après quelques jours suite à la pleine lune au commencement de l’année d’après Plutarque. Pendant cette fête en l’honneur de Thot, la coutume voulait qu’on dise cette phrase entre amis : « Douce est la Vérité« . Cette tradition était alors ponctuée de cadeaux, essentiellement des produits doux comme les gâteaux, le miel ou encore les figues.

Laisser un commentaire