(Optional) This text will appear in the inbox preview, but not the email body.

Don paranormal

don paranormal

Définition du don paranormal 

Le terme « paranormal » désigne un phénomène dont la science en ignore la cause. Le préfixe « para » s’applique à un événement qui n’est pas normal, qui n’entre pas dans la norme, c’est-à-dire hors du domaine scientifique. Un événement est qualifié de paranormal lorsque les lois de la nature ne l’expliquent pas.

Les para psychologues étudient le pouvoir paranormal avec une approche scientifique, basée sur la capacité extrasensorielle ou la psychokinésie (faculté d’influencer les événements et les objets par un processus mental).

Cependant, malgré le nombre élevé de laboratoires de parapsychologie, le pouvoir paranormal est relativement peu étudié car il traîne avec lui une réputation de manque de sérieux.

Phénomènes paranormaux et surnaturel

Voici quelques phénomènes dits paranormaux :

concept de Psi : il inclut les phénomènes extrasensoriels

(télépathie, prémonitions…) et la psychokinésie ;

Hypnose

Magnétisme

Géobiologie

EMI ou expérience de mort imminente

Moyens de communication : médiums, clairvoyants et auto-écriture ;

apparitions : fantômes, poltergeist ;

OVNI et phénomènes apparentés. 

Canaliser sa médiumnité

Des méthodes simples existent pour apprendre à canaliser sa médiumnité. Des exercices sont à pratiquer de façon régulière et sont adaptés aux débutants. 

Que faire en présence d’une entité dont vous ignorez le motif de la présence ?
Il convient d’être méthodique et d’examiner, point par point, ses capacités afin d’en prendre conscience et d’apprendre à canaliser sa médiumnité pour atteindre un objectif précis. De plus, cet exercice d'interprétation peut s’appliquer sur une personne. 

La première interrogation à avoir, face à une entité, est d’analyser son ressenti : est-il positif ou négatif ? Dans le deuxième cas, il convient de dire immédiatement à l'entité de partir pour stopper l’expérience. 

Développer sa médiumnité par le mental 

Face à une entité, voici les questions à se poser dans divers domaines.

Médiumnité Émotionnel 

L’empathie fonctionne aussi sur les entités. Vous devez définir clairement les émotions que suscite cette entité : joie, paix, curiosité, tendresse, plaisir, amour… Soyez, autant que possible, précis. Le fait de prendre note de ces sentiments peut vous aider. Faites le tour de toutes les émotions ressenties.

Médiumnité Mental

Quelles idées la présence de cette entité vous évoque-t-elle : réflexion, soutien, aide… Essayez d’être précis et, là aussi, la prise de note peut être bénéfique. Soyez attentif à toutes les pensées qui vous viennent à l'esprit. 

Développer sa médiumnité par ses capacités

Télétouché

Ressentez-vous des sensations physiques : froid, chaleur, sensation de caresse… Profitez-en pour proposer des règles (main gauche oui, main droite non) par le biais de questions – réponses simples. 

Odorat astral

Percevez-vous une odeur inexplicable et que vous évoque-t-elle ? Vous pouvez également proposer des règles.

Clairvoyance

Voyez-vous une forme ou une ombre à l’endroit où vous ressentez une présence ? Approfondissez cette perception en définissant ses contours, ses caractéristiques (tête, corps) puis ses détails (vêtements). 

Clairaudience

Entendez-vous un son parasite, explicable ou non ? Si oui, efforcez-vous de le définir le plus précisément possible : bruit naturel, mots, note de musique…

Télépathie

Détaillez vos pensées. Les idées qui vous viennent en tête émanent-t-elles de vous ? Parlez à haute voix et demandez à l’entité le pourquoi de sa présence. Notez toutes les réponses.
L’exercice terminé, il est important de remercier l’entité même si vous n’avez pu obtenir toutes vos réponses et que l’origine de sa présence n’est pas claire pour vous.

Médiumnité et fatigue 

Un médium est une personne hypersensible qui ressent tout, les personnes mais aussi les lieux et les objets. Son ressenti est physique et non issu de l’intuition ou du discernement. Si son ressenti est positif, le médium éprouvera un bien être physique et aura la sensation de se recharger. Si les choses ressenties sont négatives, il éprouvera une angoisse ou une grosse fatigue soudaine. Il peut même avoir la sensation d’être vidé de sa force vitale. Médiumnité et fatigue sont donc étroitement imbriquées. L’hypersensibilité du médium entraîne une vulnérabilité liée à un (ou plusieurs) de ses cinq sens. Un médium particulièrement sensible aux sons, par exemple, entendra un bruit fort dans sa tête qui peut même lui être insupportable.

Un médium ressent une fatigue permanente et se sent constamment fatigué. Il a besoin de solitude. Les lieux très peuplés (grands magasins, gares, aéroports…) lui sont pénibles et lui donnent la sensation de se vider de son énergie. 

Une personne ayant un pouvoir paranormal affectionne les lieux calmes et sereins, la nature et les églises vides, par exemple, qui lui permettent de se recharger. En général, un médium n’a pas un sommeil profond et celui-ci n’est guère réparateur. 

Une personne possédant un don paranormal, est comme une éponge, absorbe tout et éprouve parfois du mal à se débarrasser d’une énergie négative. 

Si médiumnité et fatigue sont inséparables, le médium doit pourtant apprendre à canaliser son don. 

 

 

N'oubliez pas de partager mes articles

médium

médiumnité et fatigue
pouvoir paranormal
don paranormal
l'âme est eternelle, absent ou invisible, l'éternité