MENU
(Optional) This text will appear in the inbox preview, but not the email body.
l'âme ne meurt jamais

l'âme ne meurt jamais elle retourne à l'univers

Le corps, l'âme et l'esprit n’ont pas le même destin face à la mort de l’être humain. En effet, le débat sur l’immortalité de l’âme est une rhétorique sans fin qui a occupé de grands penseurs pendant des siècles. Mais aujourd’hui, une unanimité aussi bien scientifique, religieuse que philosophique s’est construite autour d’une vérité à ce sujet: «l'âme ne meurt jamais ; elle retourne à l’univers ».

L’âme ne connaît pas de passé, ni présent, ni futur

La nature nature mystérieuse et indéfinissable (indéchiffrable) de l'âme a toujours fasciné des scientifiques, des philosophes et des écrivains de l’histoire universelle. L’âme ne subit pas de changements dans le temps comme le corps. C’est pour cette raison qu’elle est qualifiée d’"immuable". Le corps humain traverse plusieurs étapes au cours de son existence. Il se forme dans le sein d’une femme, s’y développe quelque temps, naît, grandit, engendre une postérité, vieilli, puis meurt et disparaît dans la poussière.

Mais de l’âme, on ne peut dire autant. Elle ne naît pas, et ne subit aucune de ces transformations. Elle ne faiblit pas et n'engendre pas de descendance non plus. Les enfants d'un homme sont en réalité des âmes distinctes. C’est plutôt parce que ces dernières doivent revêtir une enveloppe charnelle pour leur apparition sur terre, que le corps naît. De ce fait, l’âme n'est logiquement pas créée au moment de la formation du corps. Pas plus qu'elle ne périt au moment où il se désagrège. Seul ce qui naît est appelé à mourir. L’âme ne connaît pas de passé, ni présent, ni futur. Absolument rien ne laisse présager son commencement, elle est éternelle : l'âme ne meurt jamais!

l'âme est une énergie spirituelle

Proprement parlant, l'âme est une énergie spirituelle qui s'incarne dans la matière, lui servant de support, tel un véhicule, pour une durée plus ou moins longue. Ceci est la portée visible, qu’on peut donner à toute vie humaine. Au cours de ce "trajet", la conscience est la manifestation perceptible de l'âme. Nous pouvons appréhender son existence par la connaissance qui en émane. C’est donc à cette conscience que nous faisons appel dès lors que nous développons des potentialités physiques, psychiques et émotionnelles dans divers domaines d'expression.

L'Équilibre entre une existence corporelle perceptible, et une autre part de nous-mêmes

En d’autres mots, durant le temps que dure l’intégration de cette entité spirituelle dans la matière, l'être humain fait des choix par la pensée, et à travers ses actes, s'investit et s'accomplit dans les champs du possible. Nos cinq sens viennent alimenter nos émotions d'un flot ininterrompu de perceptions et de sensations qui influencent notre compréhension de nous-mêmes et du monde qui nous entoure.

Chaque vie humaine procède de cet équilibre. Équilibre entre une existence corporelle perceptible, et une autre part de nous-mêmes, l'âme et l'esprit qui, bien qu'immatérielles et invisibles, constituent des vecteurs déterminants et décisionnels de tout ce que nous entreprenons et vivons.

Quand l'individu rend l'âme

Lorsque toutes les fonctions physiologiques du corps viennent à s’arrêter, et que la mort telle qu'on la conçoit originellement est constatée, c'est une aventure qui s’estompe ainsi. Le passage d’une vie sur terre, qui aura duré un certain temps. Cette existence que la mort interrompt, est une porte qui se ferme. Tout démontre à ce moment précis que le corps est parvenu à un point de non-retour, et n’est plus en mesure d’entretenir le souffle indispensable à la vie. L’individu a rendu l’âme.

Alors, que devient cet « être spirituel » après la disparition du corps auquel elle a insufflé la vie ?

N’oubliez pas, l'âme est une énergie ! La mort dans un monde équivaut immédiatement à une naissance dans un autre monde. Et vis versa. À la fin d’une "vie", la "mort" équivaut à une naissance "d’un autre côté". Le passage à un univers parallèle, un monde parallèle qui témoigne de la réincarnation des âmes. Il s’agit alors de voir la sphère de la vie dans le sens d’un monde multiple. Un monde multiple dans lequel une partie de l'être continue à exister au-delà de l'arrêt de ses fonctions corporelles. Cette perspective de survie de « l’être spirituelle » ou de l’âme réincarnée, est le témoignage de l’âme qui expérimente de multiples vies dans le but d’élargir son champ de conscience.

Selon le Bouddhisme, l’âme réincarnée ne pourra se défaire de ce cycle des naissances et des morts qu’après avoir atteint la sagesse suprême. Un état qui la libère également des passages ininterrompus dans des univers parallèles ou mondes parallèles.

l'âme ne meurt jamais

l'âme est eternelle

l'univers parallèle

Comment éveiller son âme, l'âme est une énergie spirituelle, l'âme est eternelle, l'âme ne meurt jamais, âme et réincarnation, éveil et énergie spirituelle, la réincarnation de l'âme