Géobiologie : comment harmoniser les énergies

La géobiologie étudie l’influence d’un lieu sur tout le vivant qui l’occupe : les plantes, les animaux et les êtres humains. Tout être vivant a un biochamp, c’est-à-dire un champ énergétique qui lui est propre. La géobiologie considère que tout ce qui peut perturber ce biochamp doit être neutralisé, car un taux vibratoire trop élevé ou trop bas peut être néfaste. Cette discipline étudie l’harmonisation des énergies de la terre avec les énergies vitales. Tout être vivant doit pouvoir vivre dans un lieu qui ne le perturbe pas énergétiquement.

géobiologie et radiesthésie

Les pollutions détectées en géobiologie

Le géobiologue détecte les pollutions naturelles ainsi que les pollutions artificielles du milieu. Au nombre des pollutions naturelles, on compte les sources ou courants d’eau souterrains, les failles géologiques qui apparaissent avec les ondes telluriques, les champs électromagnétiques. Tous ces perturbateurs ont tendance à pomper l’énergie du vivant. Pour ce qui est des champs électromagnétiques, il faut considérer que la terre est vivante et qu’elle porte en elle des méridiens énergétiques, comparables à des réseaux sanguins (réseaux Hartmann et Curry). Ils sont liés aussi aux échanges cosmiques. Les pollutions artificielles, ce sont toutes les mémoires du vécu du lieu : les meurtres, les disputes par exemple. Le sol et les murs gardent les faits en mémoire.

Le géobiologue repère les signes

Avant de commencer son travail de repérage proprement dit, le géobiologue commence généralement par observer les signes. Il regarde la végétation : est-ce qu’elle s’harmonise ? Est-elle luxuriante ? Il faut aussi observer les endroits où les animaux aiment se mettre et ceux qu’ils préfèrent fuir. Les animaux sont de bons radars à perturbations. Les lignes de fourmis adorent les failles, les fissures ne sont pas loin. En suivant ces indications, soit le lieu est bénéfique soit c’est moins bien. Pour une maison, il faut se renseigner sur le vécu. Il y a les maisons à divorces, par exemple.

La détection des énergies perturbatrices du lieu

La géobiologie utilise des outils pour détecter dans le sous-sol les passages de veines d’eau, les réseaux de croisements géomagnétiques. L’une des techniques utilisées est la radiesthésie : à l’aide d’une baguette, on détecte les rayonnements invisibles. Une fois que des zones très énergivores pour le vivant sont détectées, le géobiologue met en place des pierres, des coquilles Saint Jacques des petits menhirs, ou des bâtons de cuivre pour neutraliser ces forces. Il les place à des endroits précis. C’est un travail d’acupuncture sur le sol. Ainsi, il neutralise les champs électromagnétiques. Certains géobiologues agissent de manière éthérique, en insufflant de l’information.

géobiologie radiesthétie maison

Détecter les énergies restantes dans l’habitat

Dans certaines maisons, ou sur certains terrains, les mémoires sont lourdes. Il y a des habitants indésirables invisibles. Le terrain a un vécu dont il ne faut pas négliger l’importance. Quand on fait construire une maison neuve, il peut être intéressant de savoir à quoi le terrain a servi auparavant. Des âmes peuvent être restées bloquées, on appelle cela des âmes errantes. C’est le cas aussi pour les murs d’une maison, on parle de mémoire des murs. Par un protocole, on fait partir ces âmes, on les fait monter dans la lumière. Les objets anciens dans une maison peuvent aussi avoir de la mémoire.

Le résultat de l’action du géobiologue

La géobiologie, grâce à la radiesthésie en particulier, fait en sorte de monter un lieu à son équilibre biotique. Il s’agit de l’équilibre propice à la vie. Elle monte le taux vibratoire du lieu. Ainsi, l’habitat et le terrain sur lequel il est situé deviennent propices à se ressourcer. Les ondes telluriques ont été neutralisées. L’idéal, dans un lieu, est d’avoir un équilibre entre les forces telluriques et les forces cosmiques. Elle s’assure d’obtenir cet équilibre.

Quand faire appel à un géobiologue ?

Si vous avez tous ces symptômes lorsque vous êtes chez vous, il serait bon de demander un avis à un bon géobiologue afin qu’il vérifie votre habitation.

Quels sont les signes d’une maison parasitée par des mauvaises énergie

  • Fatigue inexpliquée
  • Crampes et céphalées.
  • Hypersensibilité
  • Trouble visuel
  • Insomnies
  • Situations conflictuelles. Séparations à répétition
  • Les plantes ne poussent plus.
  • Animaux stressés
  • Problèmes récurrents sur l’électricité

Laisser un commentaire