voyance et religion

Voyante par téléphone  voyance en ligne serieuse      

 

Les rêves prémonitoires

La  foi  est ma force

Voyance et dépendance

Interprétation gratuite de la Cartomancie.  Les 32 cartes

Quelques explication sur La vie après la mort

Le magnétisme

n
La voyance face à la religion
 

Reconnaitre les signes de ses anges gardiens

Le vraie médium souffre
Mes tarifs de consultationifs ss

La relation avec les esprits

Quelques conseils pour gérer le stresss
Les vraies médiums sont en souffrance
Ces enfants médiums

 

 

 

Mots à retenir

médiums et sorciers, magie noire, pouvoir et magie, sorciers, prédictions et magie noire, sorcellerie et voyance, sorcellerie, voyante et magie noire, voyante et sorcellerie

 

La voyance et les religions : Les médiums persécutés

L'histoire n'a pas toujours été tendre avec les voyantes, et longtemps le pouvoir de prédiction fût assimilé à de la sorcellerie et sévèrement réprimée. Toutefois ces pratiques sont à remettre dans leur contexte de l'époque.

 A l'instar de la sorcellerie, le don de voyance a durant des siècles été perçu comme un pouvoir surnaturel dont l'objet ne pouvait être que la nuisance. Dans ces mentalités anciennes, les forces surnaturelles sont portant ancrées dans les croyances, et les procédés d'invocations, de magies, sont dans les moeurs. Mais leur usage est controversé, avec les notions de bien et de mal dont les contours sont fixés par la religion.

 

Le médium assimilé aux sorciers et à la magie noire

 C'est d'ailleurs du christianisme que proviennent les problèmes du médium, qui se trouvera assimilé aux sorciers. Loin de faire systématiquement l'objet de procès, les voyants de l'époque sont jugés par la vindicte populaire, dès lors que l'une de leurs prédictions s'avère réelle, avec une assimilation à la magie noire.

La vengeance collective a conduit directement de nombreux médiums aux bûchers, sans autre forme de procès.

une véritable chasse aux sorcières

 Le martyre vécut par la voyante de l'époque s'explique par l'importance de la religion qui mena une véritable chasse aux sorcières contre elle.

En effet, le postulat du christianisme induit qu'aucun être humain ne peut posséder de pouvoir surnaturel, seul Dieu les possédant.

De fait, ces traditions considérées comme païennes ne pouvaient être assimilées que comme des actes démoniaques et maléfiques.

D'où la sanction et l'envoi directement sur le bûcher, traitement identique aux gens que l'ont supposé comme étant possédé.

Ces persécutions connaîtront une relative accalmie au 17ème siècle en France, avec une dénonciation par le Parlement de Paris du pacte satanique liant les voyants et médiums aux démons.

Le rôle de martyr perdurera encore quelque temps, le prétexte invérifiable permettant souvent d'assouvir en parallèle des vengeances personnelles.

les pouvoirs d'un médium considérés comme surnaturels

De plus, les prédictions avérées pouvaient être traduites comme un pouvoir de nuisance mais les voyances qui échouaient se voyer considérer comme des supercheries, avec des lynchages collectifs également très violents.

 Voyante et médium ont donc subit la volonté du christianisme de considérer tout les pouvoirs considérés comme surnaturels comme étant forcément maléfique.

Nostradamus à reçu une protection royale

Les siècles passant aideront à réhabiliter les prédictions. Un personnage comme Nostradamus, qui reçu une protection royale, contribua, par la qualité de ses prédictions, à inverser la tendance qui fit des voyantes des gens victimes d'un ensorcellement démoniaques dont le seul remède ne pouvait être que la conduite au bûcher.